Un Camerounais fait son beurre… de cacao

Antoine Essengue Atanga, un cacaoculteur, transforme lui-même le dixième de sa production en beurre de cacao. Depuis 2009, il a rodé une bonne technique de fermentation, de séchage et de triage des fèves qui lui permet de réaliser des bénéfices.

L’ensemble de la production en cacao de Antoine Essengue Atanga n’est plus destiné à l’exportation. « C’est plus avantageux pour moi de fabriquer du beurre de cacao » explique le cacaoculteur. 1 kilogramme de fèves transformées en beurre lui revient à 5000 Fcfa contre 900 Fcfa lorsqu’il est vendu en fèves.

Le beurre de cacao nécessite des graines de bonne qualité. « Pour faire un bon beurre de cacao et garder toutes ses qualités médicinales, il faut une fève à la cabosse jaune, bien mûre. Les cabosses qui sont encore vertes ou partiellement mûres ont une pulpe plus solide et les fèves peuvent être dures à écraser« , explique Antoine. De ces cabosses mûres, l’agriculteur prélève des fèves qu’il met à  fermenter durant cinq ou six jours. La fermentation se fait à l’ombre, sur des feuilles de bananiers.

Le cacaoculteur entasse les fèves fraîches au centre des feuilles disposées sur le sol et les replie pour couvrir le tas. Sans oublier d’avoir, au préalable, trier les fèves qui ont germé, qui sont décolorées, ou atteintes de maladie. Les tas sont  couverts de manière à ce que l’air ne puisse pas y pénétrer. Après 2 ou 3 jours, l’agriculteur découvre les fèves pour les remuer. « Si on ne remue pas, certaines fèves ne seront pas fermentées et pourront germer », insiste- t-il. Après la fermentation, les fèves sont étalées au soleil pour sécher.

 

Trier et retrier les fèves

Les fèves qui germent, sont décolorées ou atteintes de maladie sont jetées. Le séchage sur les plates-formes est la méthode prisée par Antoine. « Elle permet d’éviter le contact des fèves avec le sol, la terre et les pierres et permet la circulation de l’air par en dessous » explique-t-il.

Sous un soleil ardent, les fèves à sécher sont remuées au moins une fois toutes les deux heures. Pendant la nuit ou en cas de pluie, il les couvre avec une bâche. Durant le séchage, le cacaoculteur trie à nouveau les fèves, enlevant les germées et les plates, ainsi que les déchets et les coques. L’opération se poursuit jusqu’à un séchage optimal. « Les fèves sont bien sèches lorsqu’elles émettent un craquement sec quand on les presse légèrement« , précise Antoine.

Puis les fèves sont grillées à feu doux. Le cacaoculteur les débarrasse ensuite de leurs enveloppes avant d’en écraser la pulpe au moulin. Il en résulte une pâte marron qu’Antoine fait cuire à  l’eau bouillante. « L’eau ne doit pas être trop bouillante, car on risque de perdre des éléments médicinales de la pâte « , avertit-il. La cuisson se fait en deux étapes, à raison de 10 litres d’eau pour 5 kilos de fèves. Dans un premier temps, Antoine immerge la pâte dans 7 litres et demi d’eau bouillante. Il tourne le mélange dans un sens unique. Il en résulte de l’huile que le cacaoculteur recueille.

 « Si le mélange est remué dans plusieurs sens, l’huile n’en sortira pas », affirme-t-il. Cette première huile recueillie, l’agriculteur verse les 2 litres et demi d’eau bouillante restante dans la marmite, recommence à remuer pour obtenir une seconde huile. Lorsque les règles de cuisson sont respectées, cinq kilos de fèves donnent 1 litre d’huile, qui, une fois refroidie, devient du beurre de cacao.

Anne Matho

Publicités
21 commentaires
  1. christine a dit:

    bonjour Anne Matho ! j’ai suivi ta procédure de faire de beurre de cacao et je réside en Guadeloupe. Ayant acheté auprès d’agriculteurs des cabosses de cacao je me lance à faire du beurre de cacao . J’espère que cela sera une réussite ! je ne manquerai pas de revenir vers vous !

  2. je suis particulièrement impressionner et intéresser par cette activité. moi étant ivoirien vous pouvez me comprendre, je vous encourage et remercie pour vos informations car elles sont pour moi une formation. j’aimerai si possible avoir vos contacts. Respect.

  3. laurence felicite a dit:

    bonjour, c’est très intéressant, votre processus de fabrication du beurre de cacao, mais que faites vous par la suite de la pâte restante

  4. Ze a dit:

    Bonjour je suis Amelie Camerounaise vivant en France fille d agriculteur dans le cacao au Sud CAmeroun je projete me lancer dans la vente des matières premieres provenants de notre cher et beau pays eventuelement beurre cacao huile de palme de coco farine de manioc beurre de karaté cola etc pouvez vous me contacter

    • idriss a dit:

      salut svp mom projet est en pleinne programmation et je voudrais que vous m’aidez à trouver une entreprises qui fabrique du biogaz et du beeur de cacao .ceci en vu de faire un stage.merci de m’aider cas c’est un gros projet de développement.
      tel +237 698753763/671655849.email kenfacksymphorien@gmail.com

  5. de flore a dit:

    bonjour je suis devi, jai beaucoup de cabosses sur mes cacaoyers, pouvez vous m aider dans la fabrication maison, pour la famille, merci

  6. cc a dit:

    Bonjour,
    Pouvez-vous, svp, fournir un lieu exact où l’on peut se procurer les beurres de cacao fabriqués par les artisans auxquels vous donnez la parole? Je vous remercie

    • Andreromary a dit:

      Bonjour, je suis Andre de Paris et je connais tres bien cette pratique pour faire beurre de Cacao.. Je me suis affilie avec des planteur et producteurs de cacaoyers du Benin plateau de Oueme… Cela fonctionne tres bien de plus on fait des pates a tartiner avec le compact du chocolat en melamgeant du miel … Hummmm mon adresse email
      Andreromary@gmail.com a cotre service pour des conseils

      • Herve a dit:

        bonjour
        peut on trouver des fournisseurs locaux au benin?

  7. cc a dit:

    Bonjour,
    Pouvez-vous, svp, fournir un lieu exact où l’on peut se procurer les beurres de cacao fabriquer par les artisans auxquels vous donner la parole? Je vous remercie

  8. awilo a dit:

    que faites vous ensuite du beurre de cacao? il est vendu sous cette forme, ou alors vous le transformer pour en faire d’autres produits. savon et autres.

  9. Desire Tamo a dit:

    je suis vraiment flaté par ton initiative j’aimerais que tu me forme dans la fabrique de ce produit ou te trouver bonne chance

    • Anne Matho a dit:

      je ne forme pas. J’informe par contre.

      • Raissa a dit:

        je suis a douala et jaimerai en acheter pour ma peau comment avoir le contact du producteur scp merci

    • Anne Matho a dit:

      Je suis journaliste.

  10. Daniel djiogue a dit:

    Bonsoir,
    je me nomme daniel djiogue camerounais residant a douala.je dispose d’un projet d’interet economique assez eleve pour le cameroun et l’afrique.en effet je suis depuis 2010 une formation associes des recherches sur la transformation du cacao en beurre,huile et poudre de cacao.
    Le plan d’affaire est etudie et est actuellement bouche au niveua de la recherche de finanacement.
    A cet effet,je vous ecrit en ce jour pour solliciter une franche collaboration et un partenariat serein
    tel:23796239612
    e-mail:apebcameroun@yahoo.fr.
    Coradialement daniel djiogue.

  11. henry h a dit:

    bjr moi c henry h je sui un technicien je te propose faire fabriquer ta machine pour presser le cacao tu gagnera en litre moi je sui a douala et ca fonctionne très bien voici mon email hiol5@yahoo.fr tel 94311823

  12. jean-valentin abena a dit:

    je voudrais avoir les renseignements sur les machimes de sechage du cacao.
    Mes sincères salutations

    • Cher Jean-Vincent. Veuillez vous rapprocher de l’IITA Cameroun à Yaoundé. Meilleures Salutations.

  13. cynthia a dit:

    je voudrais savoir le prix de ton beurre et où l’acheter? et est ce que s’est fait de manière artisanale?

    • Bonjour Cynthia. Oui la fabrication du beurre de cacao est artisanale. Tu peux l’acheter à Yaoundé ou dans les bassins de production du cacao, comme par exemple le département de la Mefou et Akono dans la région du Centre. le beurre de cacao coûte 20.000 Fcfa le litre. Merci d’avoir visité ce blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :