Un jeune sacré meilleur éleveur de porcs au Cameroun

Disponibilité, choix d’une bonne race, alimentation équilibrée, respect des règles bio-sécuritaires, bon suivi sanitaire… Autant de mesures qui ont permis à Étienne Désiré Ngweha Lipem d’arracher le prix du meilleur éleveur de porcs du Cameroun au comice agropastoral d’Ebolowa.

C’est avec un large sourire qu’Étienne Désiré Ngweha Lipem, 33 ans, a reçu en janvier dernier le prix du meilleur éleveur de porcs du Cameroun au Comice Agropastoral d’Ebolowa 2011. Son animal, le plus gros porc de l’évènement, s’est vendu à plus de 500 000 Fcfa.
Pour ce jeune homme, cette récompense n’est pas le fruit du hasard. « C’est le couronnement de bons résultats que j’ai toujours obtenus grâce à l’application rigoureuse de connaissances acquises dans les fermes pendant dix ans », se réjouit-il. Depuis qu’il s’est lancé en 2006 dans l’élevage des porcs à son propre compte, sa ferme, située à la périphérie de Douala n’a jamais enregistré une perte.
A l’origine de cette réussite, il y a surtout l’amour de l’élevage porcin. Ce sentiment se traduit par une disponibilité permanente de l’éleveur pour ses animaux. « Le premier réflexe d’un éleveur lorsqu’il se réveille le matin doit consister à faire la ronde dans sa ferme pour observer le comportement de ses porcs après la nuit », explique-t-il. Cette attention lui permet de détecter les animaux malades. Selon le jeune homme, un signe de maladie, c’est par exemple, un animal qui refuse de manger. Un porc qui ne se comporte pas bien, est directement mis en quarantaine. Cette pratique permet d’éviter la contamination des autres. Grâce à cette précaution, la ferme n’a jamais été ravagée par une épidémie. Etienne Désiré Ngweha Lipem fait lui-même un diagnostic sur la base des connaissances acquises sur le terrain. Après quoi il se dirige directement vers une pharmacie vétérinaire pour acheter les médicaments. Généralement, l’animal malade retrouve la santé. Selon le lauréat, être disponible pour ses animaux, c’est aussi être capable de se lever en pleine nuit pour veiller au bon déroulement d’une mise bas.

Choix de la race
Cependant, la passion du métier ne suffit pas pour obtenir un bon rendement. Il faut également une bonne race. « Un porc de bonne race c’est celui qui pèse au moins 80 kilos à 6 mois », conseille-t-il. Le croisement de reproducteurs de ce type permet d’obtenir des porcelets de bonne race. Par prudence, ces géniteurs doivent toujours être choisis dans son propre élevage. « Car très souvent, les éleveurs ne révèlent pas l’âge exact des géniteurs qu’ils possèdent ». Selon le jeune éleveur, les animaux destinés au croisement ne doivent pas être gras. Sinon, ils ne seront pas féconds. Pour éviter ce cas de figure, les porcelets destinés à la reproduction reçoivent deux fois moins d’aliments gras et beaucoup plus d’aliments énergétiques que les autres.
L’alimentation standard destiné à l’élevage en général est composé de maïs, soja, tourteaux de palmistes et d’arachides, farine de poissons, son de blé, prémix de porc, poudre d’os, coquilles de mer et huile de palme. En fonction des formules, tous les aliments n’entrent pas dans le menu. Les proportions des composantes varient selon les types de porcs. Par exemple, la proportion de maïs, d’arachide et autres produits contenant des matières grasses qu’on retrouve dans l’aliment des porcs de reproduction est réduite de 50¨% par rapport à celle des porcs destinés à la commercialisation. Les porcs qui ont un poids supérieur ou égal à 80 kilos reçoivent au moins 3 kilos d’aliments par jour. Comme beaucoup d’éleveurs du Cameroun, Étienne Désiré donne également de la drêche à ses animaux. Mais cet aliment ne remplace jamais les aliments standard. « C’est juste un complément pour bourrer la panse des porcs. Car un porc qui mange exclusivement de la drêche n’a pas une bonne croissance », dit-il. A 3 kilos d’aliments standard, il peut par exemple ajouter 2 kilos de drêche. Les abreuvoirs sont permanemment remplis d’eau.
Les bâtiments de la ferme sont construits en béton. « L’inconvénient avec les matériaux provisoires, c’est qu’en cas d’épidémie, la désinfection est impossible. Les animaux seront toujours malades ». Les sols des bâtiments sont couverts de dalles afin que les porcs ne glissent et se cassent les pattes. Une pente est aménagée dans chaque loge pour permettre l’évacuation des eaux et de l’urine. Le but est d’éviter que les porcs deviennent malades à la fouine de leurs excréments. Les pourtours des bâtiments sont toujours défrichés.

Promouvoir l’image de l’élevage porcin
Quant aux règles bio-sécuritaires, Étienne Désiré évite d’entrer dans sa porcherie avec les vêtements qu’il porte à l’extérieur « Car ils sont imprégnés de germes susceptibles d’infecter la porcherie ». Des vêtements sont également prévus pour les visiteurs. Toujours dans l’optique d’éviter de ramener les germes dans la porcherie, le jeune éleveur prend un bain ou se lave les mains avant d’y pénétrer. Ses visiteurs suivent le même traitement. Des produits tels que le Virkon, le Crésyl et l’eau de javel sont utilisés tous les jours pour désinfecter les loges et les rigoles de canalisations. Des pédiluves sont disposés aux portes d’entrée et de sortie de la porcherie pour le nettoyage des bottes et des chaussures susceptibles d’avoir été souillées par des microbes. Les loges sont lavés au moins une fois par jour, et les maternités, deux fois au moins car les porcelets ont une santé fragile.
« Une porcherie ne doit pas être sale. Il n’y a pas de porc sale. Ce sont les fermiers qui ne nettoient pas par paresse », aime à dire Étienne. Selon lui, l’enjeu de garder une porcherie propre n’est pas seulement la préservation de la santé des animaux. Il en va également de l’image de l’élevage porcin. « Je suis toujours propre comme aujourd’hui », affirme notre jeune éleveur, qui arbore, un tee-shirt blanc immaculé, un pantalon bleu et des bottes propres. Les pourtours des bâtiments sont toujours défrichés.
Pour ce qui est du suivi sanitaire, les porcs de reproduction sont vaccinés tous les 6 mois. Et les porcs d’engraissage, une fois à partir du troisième mois. Car ils sont bien souvent vendus dès le 6ème mois. Des vermifuges sont administrés une fois par mois aux porcs pour le déparasitage interne. Le déparasitage externe pour lutter contre la gale, les tiques et les puces est également effectué une fois par mois. Ce sont là autant de bonnes pratiques qui ont hissé ce jeune éleveur sur le podium au Comice d’Ebolowa 2011. De quoi inspirer d’autres paysans.
Anne Matho

Publicités
57 commentaires
  1. if a dit:

    merci de nous les informations nécessaires pour que nous autres nous aurions des connaissances

  2. Paul-Marius a dit:

    Merci madame pour ce partage.
    Auriez vous une adresse mail sur laquelle je pourrais vous joindre ?
    Merci de votre retour.

  3. Mengue Ekani Ehé a dit:

    courage j’aime les porcs et felicitation

  4. malika a dit:

    je suis étudiant et je désir me lancé ds l’élevage après l’obtention de mon premier diplôme universitaire.et je suis impressionné du fait que certaines roussissement ce domaine;je dirai alors félicitation.

  5. Felicitations jeune frereje souhaiterais avoir tes references afin de commander des aliments de porcs en passant par toi je suis un eleveur du Congo Brazzaville ou l’ aliment coute encore plus cher.Mes coordonnees:Mr Ferdinand DZOU ,f.darcyfd@gmail.com ou tel:066667276 Pointe Noire

  6. bimikwe@yahoo.fr a dit:

    Merci pour les infos et n’hésitez pas à nous publier de nouvelles.

  7. eliacin a dit:

    ANNE JE T’ENCOURAGE C’EST PLUTÔT RARE DE TROUVE DES PUBLICATIONS DANS CE DOMAINE.QUE LE SEIGNEUR TE PROTÈGE ET TE DONNE LA FORCE DE TRAVAILLER DANS CE SENS .JE SUIS UN JEUNE ÉLEVEUR DE PORC.J’HABITE LA VILLE DE YAOUNDÉ.FÉLICITATION A ÉTIENNE.

  8. kisito lissom a dit:

    Bravo Etienne, tu fais la fierte des Jeunes Camerounais et un modele pour tous ceux ki croient a l,entreprenariat. je suis personnellement tres honore de faire ta connaissance et de beneficier de ton encadrement technik. s,il teplait nous te conseillons de creer une plate de rencontre pour midux vendre ton intelligentsia. kisito

  9. MONE ISSOUFOU a dit:

    FELICITATION.JE DESIRE AVOIR LES ACORDONNEES DE ETIENNE.MERCI BIEN

    • Anne Matho a dit:

      Malheureusement, je ne les ai plus. Désolée.

    • NGWEHA LIPEM Etienne Désiré a dit:

      Salut je suis Etienne, content de savoir que des jeunnes comme moi s’intéressent à la chose. mes contacts ci dessous: Tél: (237) 77 51 57 95 / (237) 94 83 80 47 ou par mail à l’adresse edngweha@yahoo.fr

  10. MONE ISSOUFOU a dit:

    salut
    Félicitations; puis je avoir les coordonnés d’ETIENNE?Je souhaiterai me lancer dans l’élevage de porcs de race

  11. Crépin Ahouandjinou a dit:

    Vraiment Etienne, je te tire un coup de chapeau. Du courage

  12. David mutombo a dit:

    Avec vs ns pouvons nourrire l’afrique, et pourquoi pas le monde

  13. darus kameni a dit:

    darus kameni jeune éleveur de porcs vous remercies de tout le temps que vous consacrés pour l’élevage car ce n’ai pas du tout facile.j’aimerai avoir plus d’infos sur la qualité et la composition d’aliment des porcelets, porc à l’engraissement et finition bien amicalement. adresse mail: darus_mc@yahoo.fr

  14. Kukus a dit:

    Article très intéressant…
    Merci pour ce genre d’initiatives.
    Avez-vous d’autres articles sur l’agriculture?

  15. loizeau a dit:

    je suis en france et souhaite egalement eleve des porcs au cameroun;et faire du maraichage ;mais pour cela il me faudra que je puisse resider au cameroun. j aime tellement votre pays et ma fiancee est camerounaise et si je peux apporter un peu de mes connaissances au camerounais pour recevoir les votres en echange

    • Kukus a dit:

      Bonjour loizeau,
      Je prends la liberté de te contacter sur ce sujet. Je suis Camerounais et je réside en France, mais je souhaite lancer un élevage de porc au Cameroun.
      En lisant ton post, je ressens le besoin de te contacter. Si tu as envie de poursuivre un échange avec moi sur ce sujet, je t’invite à me contacter.
      Au plaisir de te lire

  16. LUIZI a dit:

    Bonjour,
    Bravo au travail d’Etienne. J’aimerais pouvoir entrer en contact avec lui; est-ce possible ?

    • Anne Matho a dit:

      Non. désolée, je n’ai plus ses coordonnées.

  17. Bakouan a dit:

    J’ai toujour aimé cet elevage. Jaimerais m’y lancer aprè le bac mè jaurai besoin de vos conseils. Dans un pays comme le mien il ne me semble pas moins aisé de vouloir vivre de ce metier. Pouvez vous me passer son numero..

  18. paul wilson a dit:

    merci je ve votre contact puisse que je veus m’investi dans ce domaine

    • l’élevage est une activité qui me plait beaucoup et j’aime les animaux

    • kisito lissom a dit:

      bonjour, bien vouloir faire le zoom de ma photo, tu verraa mes coordonnees.

  19. Mes félicitations pour votre initiative d’élevage des porcs. Quel conseil pouvez vous nous donner nous jeunes de l’est de la RDC en matière d’élevage?

  20. Blaise Aristid Neyou a dit:

    Bonsoir Mme puis-je aussi avoir un numéro en off pour obtenir des porcs de race pour élevage?

    • Anne Matho a dit:

      je n’en ai pas. merci.

  21. NAODO MICHELE a dit:

    Slt, je suis passionnée par l’élevage,et j’ai une porcherie, pour le moment je suis à la recherche des porcs de race pour le croisement, est-ce que je peux avoir le contact de ce jeune homme, au besoin avoir des coordonnées d’autres associations. MERCI BIEN

    • Je vous donnerai un numéro de téléphone en off. Merci.

  22. A a dit:

    slt, je suis passionnée aussi par l’élevage et j’ai une porcherie,pour le moment je suis à la recherche des porcs de race pour le croisement, est-ce que je pourrais avoir les coordonnées de ce jeune éleveur, au besoin des contacts avec d’autres éleveurs. MERCI BIEN

  23. kirongozi-kape fidel a dit:

    Félicitations pour le gain du titre du meilleur jeune éleveur des porcs au Cameroun,combien de tête tu as et combien ça te coûte pour les nourrir et les soigner,car j’ai aussi ma ferme au Congo rdc,avec 279 têtes,mais les aliments coûtent chers

    • Je ne suis pas éleveur. J’ai juste rapporté les meilleures pratiques d’Étienne dans cet article. Merci.

  24. DIFFIO Francois a dit:

    Salut , l’initiative et l’intelligence de ce jeune homme sont fort louable . Tous mes encouragements. Je suis d’ailleurs très séduit par le talent et j’ai aussi un projet dans ce sens, c’est tout logiquement que je souhaite vivement obtenir ses coordonnés pour un éventuel partenariat ou une aide pour mon lancement . Mon mail : diffiofrancois@yahoo.fr

    • Bonjour François. Je ne retrouve plus les coordonnées d’Étienne. Mais je vous donnerai par e-mail le contact de la directrice d’une association d’éleveurs de porcs. Cordialement.

  25. AWOUNANG a dit:

    c est un honneur et une chance de me connecter sur ce blog,a partir de maintenant je m’engage a devenir comme toi Etienne,je crois en ce pays

    • Awounang, je vous remercie pour votre visite sur ce blog. N’hésitez pas à y revenir.

  26. césarine marloie a dit:

    je ne peu que te féliciter et dire bon courage

    • Merci madame. Vos encouragements me vont droit au cœur.

  27. C’ est vraiment interessant. Je suis agricultrice et j’ encourage tous ceux qui luttent contre la faim sur cette terre. Keep up the good work. Mme Kisoka Lubula/Democratic Republic of Congo Bukavu-Ngweshe

  28. Adou a dit:

    Bel article. Bon courage au journaliste

  29. colince a dit:

    votre article me conforte dans mon idee de faire manger aux camerounais dans un avenir non trop lointain de la bonne chaire de cochon. je suis a l’exterieur et je me prepare encore…de toute facon bon courage a vous votre initiative est louable.

  30. Ignace a dit:

    Courage Anne, ton travail est admiratif. les informations que du traites avec pertinence dans ton blog concernant l’Agriculture et l’élevage au Cameroun sont plutôt rares sur internet on dirait. ils ne sont pas nombreux des rédacteurs web qui s’interessent a ton domaine au cameroun. Merci pour les informations et vas de l’avant

  31. njoko eric a dit:

    juste pour vous souhaiter bon vent dans cette initiative de valoriser notre agriculture.je suis intéressé par l’élevage porcin et réside dans la région du sud(ebolowa),alors dans la mesure du possible je souhaitrai avoir le contact de toute personne pouvant m’aider et en particulier ce jeune gagnant.
    merci et encore beaucoup de courage

  32. YOSSA a dit:

    J’ai de l’admiration pour ce jeune homme. Pouvez vous m’aider à avoir son contact?

  33. Jacques Soundja a dit:

    Je suis frappé par votre choix, celui de promouvoir les activités agro-pastorales à travers votre profession de journaliste.vous êtes une très bonne piste pour nous qui avons un intérêt certain dans ce secteur. Tous mes encouragements, je vous contacterais pour d’autres renseignements

  34. Une fois de plus , toutes mes félicitations.
    Merci pour ce bel exemple de microentreprise, de conscience professionnelle et d’ hygiène.
    Vous montrez ainsi votre amour du travail bien fait,
    l’ amour de votre pays et votre foi en une Afrique d’ avenir.
    Continuez ainsi car nous vous contacterons afin de bénéficier de votre professionnalisme.

  35. connie a dit:

    felicitation pour votre bon travail, vous etes une inspiration pour moi.
    je suis tres interessee a l elevage porcine . je ne vis pas au cameroun mais je ne saurais tarde. je pense que vos conseils me serons d’un tres grand
    recours. j’amerais savoir si vous vende des porcs de production( femelles et males)?

    • Non, je ne vends pas de porcs. Je ne suis qu’une simple journaliste passionnée d’Agriculture. Merci pour votre visite sur mon blog.

      • charles a dit:

        k

      • SAWADOGO a dit:

        Fellicitation.Vos conseils sont les bienvenus pour moi,car je suis éleveur de porcs.Merci nombreux pour la generosité.JB dépuis le Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :